fort_vu_d_un_ponton_1
le fort de l'île Sainte-Marguerite, vu d'un ponton
décembre 2004 © Michel Renard



visite de terrain, décembre 2004

enquête ethnographique sur une nécropole musulmane oubliée

Michel RENARD

 

__l_ouest_de_Cannes
on s'éloigne de Cannes, vue de l'arrière du bâteau ©

 

- Le 22 décembre 2004, j'accompagne une équipe de FR3 Méditerranée sur l'île Sainte-Marguerite. Marc Civellero, journaliste, a décidé de consacrer un reportage au cimetière musulman après avoir pris connaissance de son existence au cours du stage de formation à l'islam que je dirigeais pour le compte de l'École Supérieure du Journaliste de Lille (ESJ-Médias) quelques mois auparavant. Il a tout organisé, et en même temps que je participe à son reportage au titre de spécialiste, j'effectue une enquête ethnographique_lys_e_Vall_s sur le cimetière que je ne connaissais que par les archives et par les photos que m'avait confiées, en mai 2002, Jean-Pierre Rouzaud alors ingénieur des travaux au ministère des Anciens Combattants (Bureau des monuments historiques et des lieux de mémoire).

 

 

 

 

interview_conservateur_ONF_3










 

Sur l'île, nous rencontrons Élysée Vallès [ci-dessus à droite], responsable O.N.F. résidant dans la maison forestière, grand connaisseur du terrain et de son histoire et hôte très chaleureux. L'équipe de FR3 Méditerranée, outre Marc Civallero, comprend Guy Battini (journaliste reporteur d'images) et Jean-François Vuidepot (preneur de son). Sous le titre "Les emmurés de Sainte-Marguerite", leur reportage est diffusé sur FR3 Marseille et sur Mediterraneo le 18 avril 2005.

 

avec__lys_e_Vall_s_d_c_2004__1_
en conversation avec Élysée Vallès (O.N.F.) dans l'espace du cimetière
(image capturée sur écran télé)

 

avec__lys_e_Vall_s_d_c_2004__2_

_________________________________________________________

 

le cimetière musulman

 

 

alignement_tombes_entr_e_princ
alignement de tombes à partir de l'entrée principale ©

 

 

Relevé ethnographique des vestiges du cimetière

musulman de l'île Sainte-Marguerite

(22 décembre 2004)

Le cimetière musulman de l'île Sainte-Marguerite (au large de Cannes, Alpes-Maritimes) est une parcelle d'environ 15 m x 70 m (à peu près 1 000 m2), située en longueur entre le chemin au sud et une bande de forêt puis la mer au nord. À l'est en largeur se trouve un petit chemin, perpandiculaire à la parcelle, puis le cimetière des Criméens. À l'ouest, se trouve l'entrée obstruée par un arbre centenaire.

 

Diapositive1
le dessin des sépultures n'est qu'indicatif
© Michel Renard

 

- la limite du cimetière est matérialisée par une ligne de pierres ancienne sur laquelle a été élevée dans les années 1970 une clôture en tubes métalliques de couleur bleu dont la peinture est aujourd'hui dégradée.

- quatre entrées ont été aménagées, désignées chacune par deux pierres dressées de part et d'autre : la principale à l'angle sud-est, une autre le long du chemin à mi-distance de la longueur, une troisième à l'angle sud-ouest, où se trouve maintenant le totem de renseignement du "parcours historique" ; la quatrième présente une singularité permettant de fixer l'abandon de la parcelle à une date antérieure à 1900 puisqu'un arbre a poussé en son milieu obstruant le passage et que son âge est estimé par Élysée Vallè, conservateur de l'Office National des Forêts, à une centaine d'années.

- env. 200 sépultures visibles (un peu plus : 203, 204…?).

- l'emplacement des tombes est repérable par un aligement plus ou moins ovale de pierre de teinte claire à moitié enterrées ; il n'y a pas de pierre tombale, pas de "dalle".

- certaines sépultures sont de taille plus petites ; on peut émettre l'hypothèse qu'il s'agit de tombes d'enfants.

- certaines tombes sont entièrement couvertes de pierres comme des tumuli.

- la régularité et l'ordonnancement des tombes sont observables à partir de l'entrée principale (angle sud-est) ; plus on avance vers l'ouest, moins cet ordonnancement est respecté, comme s'il avait fallu envisager la saturation de l'espace préalablement désigné pour accueillir le cimetière.

- les tombes sont disposées, dans leur longueur, dans le sens nord-sud, les pieds vers la mer au nord, la tête doit donc être placée au sud et tournée vers l'est.

- stèle sur bloc de Cassis (pas du marbre) portant la mention «à nos frères musulmans morts pour la France» ; peut-être une pierre de réemploi, comportant initialement une autre inscription qui a été effacée (martelée) ; la stèle a probablement été gravée sur place.

Mise à part cette stèle qui fait violence à la vérité historique, aucun autre signe n'accompagne ces inhumations anonymes. Sur les vestiges émouvants du cimetière musulman de Sainte-Marguerite ne veille plus qu'une végétation de maquis formée de filaires, de lentisques, de myrte, de chênes verts et de pins d'Alep.

Michel Renard

 

alignement_tombes_entr_e_princ
alignement de tombes à partir de l'entrée principale ©

 

Angle_nord_ouest_et_cl_ture
angle nord-ouest du cimetière musulman et clôture ©

 

entr_e_principale_et_panneau
entrée principale du cimetière musulman de l'île Sainte-Marguerite
©

 

entr_e_ouest
entrée ouest, obtsruée par un arbre centenaire ©

 

IMG_8805
sépultures dans la partie centrale du cimetière
©

 

IMG_8806
des tombes de dimension variable
©

 

IMG_8807
le dénuement de ces inhumations en accentue le mystère mais aussi la dignité
©

 

Diapositive1
vue du chemin, la stèle ; à droite le cimetière des Criméens ; au fond la mer
©

cimeti_re_musulman__le_Sainte_Marguerite
la localisation du cimetière sur Google Earth (image ajoutée en février 2009)
il faut lire "borne nord-ouest" au lieu de "Sans titre - Repère"

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)


___________________________________________________

 

visite de l'île

 

_le_Ste_Marg_approche_1
approche de l'île Sainte-Marguerite un matin d'hiver ©

 

_le_Ste_Marg_approche_2
on distingue la masse du fort de l'île Sainte-Marguerite
©

 

b_timent_caserne
caserne du fort de l'île Sainte-Marguerite
©

 

b_timent_du_fort_1
caserne du fort de l'île Sainte-Marguerite ©

 

b_timent_principal
fort de l'île Sainte-Marguerite, avec la tour du sémaphore (installé en 1862) ©

 

Cannes_vue_de_l__le_1
Cannes, vue de l'île Sainte-Marguerite ©

 

Cannes_vue_de_l__le_2
Cannes, vue de l'île Sainte-Marguerite ©

 

caserne__Magenta_
caserne du fort de l'île Sainte-Marguerite ©

 

cellules__masque_de_fer_
façade nord du fort de l'île Sainte-Marguerite et fenêtres des cellues
©



Chemin_et_v_g_tation_1
chemin et végétation de l'île Sainte-Marguerite ©

 

Chemin_et_v_g_tation_2
chemin et végétation de l'île Sainte-Marguerite ©

chemin_ronde_et_est_de_Cannes
chemin de ronde du fort et vue sur la partie est de Cannes ©

 

 

le cimetière des Criméens

Cim
porte d'entrée du cimetière des Criméens, situé à côte du cimetière musulman
(mais nettement distinct) sur l'île Sainte-Marguerite
©

 

* les "Criméens" sont des combattants français de la guerre de Crimée (1854-1856),
décédés sur l'île dont le fort avait été transformé en lazaret pour les blessés

Plaque_cim

Cimeti_re_Crim_ens_porte
derrière le cimetière des Criméens, la ville de Cannes ©

 

citerne_et_s_maphore
dans la cour du fort, la citerne ©

 

citerne
dans la cour du fort, la citerne ©

 

face_au_b_t
dans la cour du fort, bâtiment faisant face à l'édifice principal
©

 

face_au_b_t
dans la cour du fort, bâtiment faisant face à l'édifice principal ©

 

fortification
fortification ©

 

_le_Ste_Marg_approche_1
approche de l'île Sainte-Marguerite, un matin d'hiver ©

 

_le_Ste_Marg_approche_2
on distingue la masse du fort ©

 

à suivre


_________________________________________________

- diffusion FR3 : 18 avril 2005 - lien INA : article 46320 sur 105645

"Les emmurés de Sainte-Marguerite"

Marc Civallero

interview_conservateur_ONF_1
Élysée Vallès, conservateur O.N.F., appuyé sur la clôture ; Jean-Franois Vuidepot,
preneur de son ; Marc Civallero, journaliste, Guy Battini, journaliste reporteur d'images ©

 

interview_conservateur_ONF_2

 

interview_conservateur_ONF_3
l'équipe de tournage (FR3 Méditerranée/Marseille), le 22 décembre 2004



- retour à l'accueil